Minaret et vestiges archéologiques de Djam

Ghor, Afghanistan

[ 34° 23′ 47.6″ N, 64° 30′ 57.8″ E ]

Description

Le minaret et les vestiges archéologiques de Djâm ou Jâm se trouvent en Afghanistan, district de Shahrak, province de Ghor, le long du fleuve Hari Rud.

Haut de 65 mètres, le minaret de Djâm est une construction gracieuse et élancée datant de la fin du XIIe ou du début du XIIIe. La construction n'est redécouverte qu'à la fin du xixe siècle. Depuis 2002, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial et sur la liste du patrimoine mondial en péril.

Pendant des siècles, le minaret fut oublié du monde extérieur jusqu'à sa redécouverte en 1886 (1855 selon Dupaigne1) par Holdich, qui travaillait pour la Afghan Boundary Commission (Commission des frontières afghanes). Par la suite, certains visiteurs ou archéologues estimèrent que la tour avait fait partie d'une mosquée et l'appelèrent le « minaret de Jam ». D'autres affirmèrent que Djâm était un ancien site sacré anté islamique et que le monument était une « tour de la Victoire » isolée, élevée par les Ghorides pour marquer la conversion à l'islam d'un lieu reculé et sacré du paganisme.

Partager
Type de lieu
Centres d'intérêts
Voyager en Afghanistan

Envie de partir en Afghanistan ?

Découvrez notre sélection de lieux et d'expériences en Afghanistan

Pour aller plus loin...

Où dormir dans les environs ?