Dzong de Rinpung

Paro, Bhoutan

[ 27° 25′ 36″ N, 89° 25′ 23.89″ E ]

Dzong de Rinpung au Bhoutan

Construit en 1646 dans la région de Paro (Bhoutan occidental) sous le règne du shabdrung Ngawang Nangyal, le dzong Rinpung (ou Rinchen Pung dzong) (littéralement « la forteresse sur un monceau de joyaux ») remplaça un petit fort du XVe siècle.

On y accède par une passerelle en bois couverte de bardeaux et flanquée de deux tours de garde en maçonnerie, qui traverse la Paro Chhu ; elle porte le nom de Nemi Zam.

À la différence des autres dzongs il traversa le séisme de 1897 sans dégâts notables, mais fut ravagé par un incendie en 1907. Il fut reconstruit immédiatement, sur le même modèle, grâce à un impôt spécial prélevé dans tout le Bhoutan.

Structure massive mais élégante, il est connu pour la qualité du travail du bois (fenêtres, porches, piliers finement sculptés) ainsi que pour ses « mandalas cosmiques », représentant l'univers vu par deux courants philosophiques différents.

La tour carrée centrale ou utsé, bâtie en 1649, domine la cour intérieure et l'ensemble de la forteresse. Elle contient deux temples ou lhakhangs.

Le dzong abrite une communauté de 200 moines et les services administratifs du district. Son temple ainsi que sa passerelle d'accès servirent de décor en 1993 au film de Bernardo Bertolucci Little Buddha.

La cour abrite au printemps la fête religieuse annuelle (tséchu) de Paro, à l'occasion de laquelle on déroule, nuitamment, une grande bannière sacrée (thangka), vieille de 300 ans, sur une des faces d'un bâtiment : les fidèles viennent la toucher brièvement, avant l'aube, où elle enroulée pour éviter qu'elle ne soit abîmée par les rayons du soleil.

En amont de la forteresse, se dresse une ancienne tour de guet circulaire, aux murs de 2,5 m d'épaisseur, qui servait aussi pour enfermer les prisonniers de guerre. Édifiée en 1656, elle a été restaurée et convertie en 1968, sous le nom de dzong ta (ta signifiant « voir »), en musée national abritant, sur 7 niveaux, des collections de statues et de peintures religieuses (thangka), d'armes et armures anciennes, de costumes, de bijoux, de monnaies, de timbres, de manuscrits, de théières, etc., couvrant 1500 ans de l'histoire du pays. La visite se fait selon un cheminement montant puis redescendant en suivant le sens des aiguilles d'une montre.

Partager
Type de lieu
Centres d'intérêts

Lieu dans lequel se situe Dzong de Rinpung

Pays

Envie de partir au Bhoutan ?

Découvrez notre sélection de lieux et d'expériences au Bhoutan

Pour aller plus loin...

Où dormir dans les environs ?