Route des Yungas

La Paz , Bolivie

[ 16° 20′ 09.26″ S, 68° 02′ 25.78″ W ]

Route des Yungas en Bolivie

La route des Yungas est une ancienne route bolivienne reconvertie en piste cyclable reliant La Paz à Coroico, longue d'environ 80 kilomètres, dont la section au nord de Cotapata remplaça en 2006 l'ancienne Route de la Mort.

La route a une hauteur moyenne de 3 600 mètres d'altitude ; en partant de La Paz, elle monte progressivement jusqu'au sommet de La Cumbre à 4 650 mètres et descend ensuite sur un trajet de 64 km.

Cette route est connue pour son extrême dangerosité. En 1995, la banque interaméricaine de développement la qualifia de « route la plus dangereuse du monde ». On estime que 200 à 300 voyageurs s'y tuaient chaque année, soit un véhicule toutes les deux semaines. Des croix marquent les nombreux points où des véhicules ont chuté.

Une partie de cette route a été construite par des prisonniers paraguayens lors de la guerre du Chaco. Elle constituait l’un des rares itinéraires reliant La Paz à la forêt amazonienne au nord du pays. En raison de ses pentes abruptes, de la présence d'une seule voie, large de seulement trois mètres à certains endroits, et de l'absence de garde-corps, cette route devint réputée extrêmement dangereuse. À cela s'ajoutaient l'abondance de pluie et de brouillard (réduisant considérablement la visibilité), le sol boueux et les cailloux tombant des montagnes. La dangerosité était amplifiée par la fréquence de camions et de poids lourds qui transportaient des produits agricoles de la région à La Paz et des agrumes ainsi que des passagers arrivant de l'extrême nord du pays dans le sens inverse.

Partager
Type de lieu
Centres d'intérêts
Pays

Envie de partir en Bolivie ?

Découvrez notre sélection de lieux et d'expériences en Bolivie

Où dormir dans les environs ?