Monastère de Ghélati

Iméréthie, Géorgie

[ 42° 17′ 40.58″ N, 42° 46′ 05.72″ E ]

Monastère de Ghélati en Géorgie

Le monastère de Ghélati se trouve près de Koutaïssi dans la région d'Iméréthie dans l'ouest de la Géorgie. Il fut fondé en 1106 par le roi David IV de Géorgie qui y est enterré.

Le monastère fut longtemps l'un des grands centres culturels et intellectuels de la Géorgie. Il était le siège d'une académie réunissant plusieurs des plus éminents scientifiques, théologiens et philosophes du pays ; beaucoup d'entre eux avaient travaillé dans des monastères étrangers ou à Constantinople. Parmi eux on trouve Arsène d'Ikaltho et Ioané Petritsi.

Bâti par les habitants du monastère eux-mêmes, on l'appela à l'époque « la nouvelle Athènes » et « le second Athos ».

On y trouve aujourd'hui beaucoup de peintures murales et de manuscrits datant du XIIe au XVIIe siècle.

En 1994, l'UNESCO l'ajoute à la liste du patrimoine mondial, conjointement avec la proche cathédrale de Bagrati. Compte tenu de l'importante reconstruction de la cathédrale, le bien est placé sur la place du patrimoine mondial en péril en 2010. En 2017, la cathédrale est retirée du périmètre du bien classé et le monastère est retiré de la liste du patrimoine en péril.

Partager
Pays

Envie de partir en Géorgie ?

Découvrez notre sélection de lieux et d'expériences en Géorgie

Où dormir dans les environs ?