Palais du Potala

Tibet, Chine

[ 29° 39′ 28.5″ N, 91° 07′ 01.8″ E ]

Palais du Potala en Chine

Le palais du Potala, aussi appelé Potala est un dzong ( « forteresse ») du XVIIe siècle, situé sur la colline de Marpori (« la colline rouge »), au centre de la vallée de Lhassa. Construit par le 5e dalaï-lama, Lobsang Gyatso (1617-1682), le Potala fut le lieu de résidence principal des dalaï-lamas successifs, jusqu'à la fuite du 14e dalaï-lama en Inde durant le soulèvement tibétain de 1959. Comprenant un « palais blanc » et un « palais rouge », ainsi que leurs bâtiments annexes, l'édifice incarnait l'union du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel et leur rôle respectif dans l'administration de la théocratie tibétaine.

Le palais bénéficie d'une protection au titre du patrimoine national d'État chinois depuis 1961 et il est inscrit sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1994. Il est ouvert aux visiteurs. Aux XVIIIe et XIXe siècles, cet édifice de treize étages comptait parmi les plus hauts du monde.

Partager
Type de lieu
Centres d'intérêts
Pays

Envie de partir en Chine ?

Découvrez notre sélection de lieux et d'expériences en Chine

Où dormir dans les environs ?